Le réseau se réfère à la pensée d’Axel Honneth, sur la question de la reconnaissance. Il dénonce la déshumanisation des personnes confrontées à des mécanismes d’exclusion.

Le réseau se base sur le concept de la reconnaissance des besoins affectifs, des droits et du rôle social de tous.

Le réseau met l’accent sur le respect de la dignité humaine.

Le réseau se fonde par ailleurs sur la conviction que la prévention doit se mettre en œuvre avec les personnes étant ou ayant été en situation de surendettement , .

Le réseau se rattache, de par son origine, à la pratique des « groupes de soutien pour personnes surendettées ». L’articulation entre ces groupes de soutien et le réseau est une priorité.

Le réseau souhaite a pour objectif l’action collective et communautaire. « Seul on va plus vite, ensemble, on va plus loin. »

La prévention

La prévention, pour nous, c’est :

  • Avertir
  • Informer
  • Sensibiliser
  • Expliquer
  • Guider vers des solutions

Pour des personnes :

  • Qui risquent de vivre des difficultés financières
  • Qui sont en précarité
  • Qui vivent la spirale du surendettement

Pour les aider :

  • À éviter le surendettement
  • À vivre mieux quand on est surendetté
  • À connaître la loi et leurs droits
  • À se protéger des accidents de la vie
  • À se protéger des pressions des créanciers
  • À oser entreprendre des démarches
  • À rencontrer les personnes adéquates pour s’en sortir
  • À oser s’exprimer, demander, contester, revendiquer
  • À rencontrer des personnes qui vivent les mêmes difficultés, partager, échanger des bons plans